Le chant des oiseaux

Ce matin, vers 5h30, j’ai entendu le piaillement de petits oiseaux,

Puis celui plus grave des tourterelles

Cela m’a réveillé, cela m’a enchanté

Les oiseaux s’égaient ils du confinement ?

Ile ne savent peut-être pas…

Emile Schaeffer

Profiter de cette situation pour changer

« Si on ne profite pas de cette situation incroyable pour changer, c’est gâcher une crise »

« …Nous sommes envahis de virus et nous vivons très bien avec… »

« On disait qu’il était impossible de tout arrêter, on l’a fait en deux mois. »

« Si on ne profite pas de cette situation incroyable pour voir ce qu’on garde ou pas, c’est gâcher une crise, c’est un crime. »

Bruno Latour, sociologue, anthropologue et philosophe des sciences

Surpoids et virus Grand-Est et Hauts-de-France

Pour faire suite à mon article précédent :

Communiqué de presse de la revue Réseau Environnement Santé du 15/04/2020 LIEN CONFIRMÉ AVEC L’OBÉSITÉ

« La première publication française sur les comorbidités, publiée le 9 avril dans la revue Obesity par les équipes du CHU de Lille, confirme le lien avec l’obésité.

http://www.reseau-environnement-sante.fr/wp-content/uploads/2020/04/CP-RES-COVID-19-Ob%C3%A9sit%C3%A9-Pollution-15-avril-2020.pdf

La région Hauts-de-France est la plus touchée par l’épidémie d’obésité avec une progression de 61,5% depuis 1997 (étude Obépi). Les 2 autres régions les plus touchées par l’obésité sont le Grand Est et le Bassin parisien, qui sont aussi les régions les plus touchés par le COVID-19.

Cette observation ne doit évidemment pas se traduire par un discours stigmatisant renvoyant à une responsabilité purement individuelle. Les données scientifiques sont très claires sur les rôles de l’alimentation, notamment l’alimentation ultra-transformée, la sédentarité et les perturbateurs endocriniens. »

Contribution de Emile Schaeffer

Surpoids et virus

Je ne suis pas épidémiologiste mais je me demande comment il se fait que les plus gros foyers de la pandémie de Covid-19 à ce jour se trouvent dans les pays riches comme les Etats-Unis et l’Europe.

D’autre part, il est souvent précisé par les soignants en hôpital que le surpoids est un facteur aggravant face à cette maladie.

Donc je pose la question suivante : est il possible de faire un lien de corrélation entre surpoids et mortalité due au coronavirus ?

Est il possible de faire un lien entre alimentation trop riche et mortalité du virus ?

D’après le site Planetoscope, article non daté mais probablement de 2005 :

« L’obésité dans le monde

Combien de morts à cause de l’obésité ?

2.800.000

 2,8 millions de décès dus à l’obésité chaque année ou bien 6 850 morts par jour, soit la 5ème cause de mortalité au niveau mondial et la troisième dans les pays riches

L’obésité dans le monde

1.400.000.000

Le surpoids concerne 1,4 milliard de personnes de 20 ans et plus dans le monde (estimations mondiales de l’OMS).

Si les tendances actuelles continuent d’ici 2015 environ 2,3 milliards d’adultes seront surpoids et plus de 700 millions obèses. D’ici 2030, le nombre de personnes en surpoids  devrait atteindre 3,3 milliards.

L’ampleur du problème de l’obésité a un certain nombre de conséquences graves pour les particuliers et les systèmes de santé gouvernementaux.

L’obésité et le surpoids dans la dernière décennie devenus un problème mondial – selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 2005 environ 1,6 milliard adultes sur l’âge 15++ faisaient de l’embonpoint, au moins 400 millions d’adultes étaient obèse et au moins 20 millions d’enfants âgés de moins de 5 ans faisaient de l’embonpoint. Le surpoids et l’obésité représentent le cinquième facteur de risque de décès au niveau mondial et fait au minimum 2,8 millions de victimes chaque année. »

Il est à noter que , selon le site Planetoscope, l’obésité (et non le surpoids) est la 5ème cause de mortalité dans le monde mais la 3ème dans les pays riches !!!

Contribution de Emile Schaeffer

Permaculture humaine


« Connaissez vous le concept de Permaculture humaine ? qu’en pensez-vous ? auriez-vous des références/lectures/vidéos à nous suggérer ? merci 🙂 »

Question de Anne R.

Ecovillages

Bonjour Emile,

Voici une petite vidéo sur les écovillages que je trouve intéressante.

Un certain nombre de thèmes clés sont abordés : éducation, alimentation/permaculture, économie locale dont monnaie locale,…

Il manque peut être juste un peu plus de Culture ?

« Écovillages : En Quête d’Autonomie (Documentaire) »

Contribution de Anne R.

Combat vital pour la lucidité

« S’il peut y avoir un progrès de base au XXIe siècle, ce serait que les hommes et femmes ne soient plus les jouets inconscients non seulement de leurs idées mais de leurs propres mensonges à eux-mêmes. C’est un devoir capital de l’éducation que d’armer chacun dans le combat vital pour la lucidité. »
« Les Cécités de la connaissance » Edgar Morin

Contribution de Marie-Pierre A.

Crise de civilisation

« À l’intérieur de la crise sanitaire, il y a une crise économique et sociale en germe, déjà en train de se développer, sauf que ses effets les plus graves sont pour le moment suspendus. À l’intérieur de cette deuxième poupée russe s’en loge une troisième : je cherche le bon mot, j’hésite. Une crise des valeurs, morale, très profonde, une crise de civilisation. Parfois je me dis que c’est une crise spirituelle, dans le choix qui va se présenter dans des termes radicaux, peut-être violents, entre plusieurs systèmes de valeurs, qui impliquent une représentation de la communauté, une conception de la mort dans la vie, et finalement une conception de ce qu’est l’humanité. Nous ressentons que nous sommes une espèce biologique, on l’avait oublié, on s’aperçoit qu’à la différence de toutes les autres espèces biologiques, nous sommes celle qui a établi, des systèmes de communication, le plus sophistiqué et le plus fragile entre tous les individus qui la constituent. » Etienne Balibar

Ecouter le podcast : ici

Contribution de Philippe D.

Démondialisation partielle

« Il nous faut démondialiser partiellement  pour donner toute sa place à l’économie sociale et solidaire, sauvegarder l’économie du terroir, préserver l’agriculture vivrière, les artisanats et les commerces de proximité. « 

Le chemin de l’espérance .

S. Hessel et E. Morin. 2011

Contribution de Nicolas S.